Bonjour. Comment pouvons-nous vous aider?

Compréhension des champs de votre catalogue de produits

Retail POS s’adapte à de nombreux types de marchands différents, chacun ayant des objectifs et des besoins spécifiques. C’est pourquoi nous offrons une gamme de champs de données pour la saisie de votre catalogue de produits. L’ajout de votre catalogue de produits dans Retail POS est essentiel, mais il n’est pas nécessaire de saisir des données dans chaque champ, chacun ayant sa propre utilité dans Retail POS et étant utilisé pour atteindre différents objectifs.

Afin de simplifier au maximum la gestion de votre catalogue de produits et de vous assurer d’atteindre vos objectifs, nous allons vous expliquer à quoi sert chaque champ et comment vous pouvez en tirer le meilleur parti.

Nous avons décomposé cela en trois objectifs :

  • pay_button.png

    Nous comprenons le désir de vendre rapidement, alors voici toutes les informations dont vous aurez besoin et leur utilité pour vous permettre de commencer à vendre.

    Cliquez sur le nom du champ pour accéder rapidement à : Nom, Code UGS, Classification, Prix fournisseur, Stocks actuels, Taxes, Prix de détail, Caractéristique et Valeur. .

    Nom du champ Description Informations requises
    Name (nom)

    Le nom de votre produit; p. ex. « T-shirt tigre ».

    Le nom est celui que verra le caissier sur l’écran de ventes. Il s’affichera également sur les éléments visibles aux clients, comme les reçus et les étiquettes.

    Il sert également aux fonctions administratives, comme les rapports, les commandes de stock et les transferts de stock.

    Le nom peut contenir des lettres, des chiffres et des symboles, à l’exception des symboles #, $ et &. Chaque nom de produit standard doit être unique.

    Si votre produit est une variante, le nom sera utilisé avec l’alias pour valider les variantes de produits lors des importations CSV. Toutes les variantes d’une même famille DOIVENT avoir le même nom et le même alias.

     

    SKU code (code UGS)

    Le code UGS (unité de gestion des stocks) pour votre produit.

    L’un des principaux atouts pour les marchands est la possibilité d’utiliser un code à barres de produit numérisable comme UGS. Cela permet de numériser le code à barres dans l’écran de ventes pour ajouter le produit à une vente.

    L’UGS ajoute aussi un indicateur d’identification unique aux rapports, qui permet d’affiner les données jusqu’au niveau du produit.

    Chaque produit doit avoir son UGS propre. Vérifiez qu’elle ne contient que des lettres et des chiffres. Les espaces ou les symboles sont interdits dans ce champ.

    L’UGS peut être un identifiant que vous avez créé ou un numéro de code à barres existant sur le produit.

    Si vous n’avez pas d’UGS existantes, Retail POS peut générer automatiquement des UGS uniques pour vos produits.

    Plusieurs UGS peuvent être associées au même produit. Pour en savoir plus, consultez l’onglet + Optimiser la gestion des stocks.

     

    Classification  (classification)

    Il s’agit du type de produit que vous créez.

    • Les produits standard vous permettent de créer des produits uniques et autonomes.
    • Les produits à variantes vous permettent de créer des produits proposés avec différentes caractéristiques ou valeurs, p. ex. de taille, de couleur, de parfum, etc.
    • Les produits composés vous permettent de vendre des produits standard ayant été regroupés sous la forme d’un produit spécial. Cela simplifie les opérations sur l’écran de ventes et la création de rapports.

    Plus d’informations sur les Produits standard.

    Plus d’informations sur les Produits à variantes.

    Plus d’informations sur les Produits composites.

    Supply price (prix fournisseur)

    Le prix fournisseur habituel de votre produit.

    Le prix fournisseur est ajouté à la création d’un produit. Il s’agit de la valeur unitaire à laquelle vous l’achetez. Il inclut ou non les taxes, selon vos besoins comptables.

    Si le prix de votre produit fluctue, vous pouvez  préciser son prix fournisseur exact dans le bon de commande de chaque commande de stock.

     

    Nous vous recommandons vivement d’inclure un prix fournisseur lors de la création des produits. Cela permet de générer des rapports précis et de tenir une comptabilité exacte, car le prix fournisseur affecte directement le coût des marchandises vendues (CMV) et le coût moyen.

    Si vous n’ajoutez pas le prix fournisseur avant de procéder à un mouvement des stocks ou à une vente du produit en question, le CMV sera calculé à 0 $, ce qui affectera le coût moyen et les rapports.

    Tax (taxes)

    Le taux de taxe permet de facturer la taxe au niveau du produit.

    Votre taux de taxe par défaut est automatiquement entré dans ce champ. Ne modifiez cette valeur que si vous souhaitez que le produit ne soit pas soumis à la taxe par défaut de l’établissement.

    Le taux de taxe devra être créé avant d’être appliqué à un produit. Il peut être ajouté et géré en accédant à Setup > Sales Taxes (configuration > taxes de vente).

    Retail price (prix de détail)

    Il s’agit de la valeur en dollars à laquelle le produit est vendu.

    Ce champ permet de définir, de modifier et de maintenir le prix que vos clients devront payer pour un produit.

    Boutiques dont les prix n’incluent pas les taxes :
    le prix de votre produit AVANT d’ajouter les taxes.

    Boutiques dont les prix incluent les taxes :
    le prix de votre produit AVEC les taxes.

    Attribute (variants only) (caractéristique (produits à variantes uniquement))

    La caractéristique (pour les produits à variantes) vous permet de créer et de vendre des produits qui appartiennent à la même famille, mais qui sont proposés en plusieurs variations.

    Cela vous permet d’ajouter rapidement et avec précision un produit à variantes à votre écran de ventes. Cette fonctionnalité optimise également la gestion des produits et les rapports.

    La caractéristique doit définir le type de variation dans lequel le produit est proposé. Par exemple, « couleur », « taille » ou « parfum ».

    Un produit à variantes peut avoir jusqu’à trois caractéristiques différentes.

    Value (variants only) (valeur (produits à variantes uniquement)

    La valeur (pour les produits à variantes) vous permet de créer et de vendre des produits qui appartiennent à la même famille, mais qui sont proposés en plusieurs variations.

    Cela vous permet d’ajouter rapidement et avec précision un produit à variantes à votre écran de ventes. Cette fonctionnalité optimise également la gestion des produits et les rapports.

    La valeur doit définir le type de variation pour la caractéristique sélectionnée. Par exemple, « rouge », « L » ou « fraise ».

    Chaque produit variante peut compter jusqu’à 200 valeurs.
  • tickbox-inventory.png

    Vous souhaitez optimiser vos stocks et commencer à vendre avec Retail POS? Voici les champs supplémentaires nécessaires pour commencer à vendre + optimiser la gestion des stocks.

    Cliquez sur le nom du champ pour accéder rapidement à : Code UGS, Marque, Type de produit, Étiquettes, Vendre en ligne, Fournisseur, Code fournisseur, Suivre les stocks pour ce produit, Point de réapprovisionnement, Quantité de réapprovisionnement, Marge, Produits composites)

    Nom du champ Description Informations requises
    SKU Code (code UGS)

    Retail POS vous permet de créer plusieurs codes à barres pour vos produits sans pour autant vous priver de l’utilisation d’un code UGS (unité de gestion des stocks) principal.

    Ces codes à barres sont numérisables pour la vente et la gestion des stocks, et seul le premier code saisi (code principal) est visible sur les éléments destinés aux clients, tels que les reçus, les étiquettes et l’interface de commerce électronique.

    Retail POS prend en charge les codes EAN, ISBN, ITF, JAN, CUP, les codes personnalisés, et les codes UGS automatiquement générés par Retail POS.

    Chaque produit doit posséder une UGS principale unique. Il peut s’agir d’un identifiant que vous avez créé; si vous n’avez pas d’UGS existantes, Retail POS peut en générer une automatiquement. Vous pouvez également utiliser l’un des codes supportés ci-dessus.

    Pour en savoir plus sur la saisie d’UGS multiples, consultez notre guide UPC, EAN, ISBN, ITF, JAN et autres codes à barres numérisables dans Retail POS (X-Series).

    Brand (marque)

    La marque peut être utilisée pour les filtres, la recherche et la création de rapports.

    C’est également l’un des indicateurs servant à configurer des promotions.

    Il s’agit de la marque à laquelle appartiennent vos produits.

    Ex. « Nike »

    Ce champ accepte les lettres, les chiffres et les symboles.

    Product type (type de produit)

    Le type de produit est un haut niveau de catégorisation et désigne la catégorie à laquelle le produit appartient.

    Il sert à grouper des produits pour optimiser les filtres et la recherche. Il sert aussi à affiner des rapports sur un groupe de produits donné et à configurer des promotions.

    Le type de produits peut comporter des lettres, des chiffres et des symboles.

    Ex. « Vêtement », « Accessoire » ou « Services ».

    Chaque produit n’appartient qu’à un seul type de produit.

    Tags (étiquettes)

    Les étiquettes sont un moindre niveau de catégorisation et désignent les sous-catégories auxquelles le produit appartient.

    Comme le type de produit, les étiquettes servent à grouper les produits pour optimiser les filtres et la recherche. Elles servent également à affiner les rapports sur un groupe de produits donné et à configurer des promotions.

    Les étiquettes peuvent comporter des lettres, des chiffres et des symboles.

    Ex. « décontracté », « coton », « été » ou « homme ».

    Il n’y a pas de limite à la quantité d’étiquettes pouvant être ajoutées à un produit.

     

     

    Sell on point-of-sale (vendre en ligne)

    Vendre en ligne est la fonction qui détermine si un produit est disponible à la vente.

    Elle permet aux marchands de conserver des produits dans leur catalogue tout en les rendant inactifs à la vente. Cette option est particulièrement utile pour les produits saisonniers, comme ceux liés aux fêtes, ou pour générer des rapports sur des produits anciens qui ne sont plus vendus.

    La fonctionnalité vendre en ligne est activée par défaut, sauf si elle est modifiée dans les paramètres du produit ou par le biais d’un fichier .CSV.

    Une fois qu’un produit est créé, vous pouvez modifier en lot le statut actif/inactif des produits à partir de la page Produit.

     

    Supplier (fournisseur) Le nom du fournisseur est utilisé lors de la création de bons de commande. Il peut également être utilisé pour définir des promotions et créer des rapports. Le nom du fournisseur peut comporter des lettres, des chiffres et des symboles.

    Si vous avez plusieurs fournisseurs pour ce produit, laissez ce champ vide.

    Supplier code (code fournisseur)

    Le code fournisseur aide le fournisseur à identifier son produit. Il peut être utile lors de la création d’un bon de commande.

    Il vous servira également à filtrer et rechercher des produits.

    Le code fournisseur peut comporter des lettres, des chiffres et des symboles.

    Tous les fournisseurs n’utiliseront pas forcément leurs propres codes, ou ils utiliseront vos codes à barres et UGS comme codes fournisseur. C’est pourquoi ce champ n’est pas obligatoire.

    Track inventory for this product (suivre les stocks pour ce produit)

    Suivre les stocks pour ce produit permet aux marchands de désactiver la gestion des stocks.

    Cette fonction est utile pour les services, qui ne disposent pas de limites de stocks.

    La désactivation du suivi des stocks pour un produit pour lequel ce paramètre était précédemment activé entraînera la suppression de toutes les données historiques de suivi, qui ne pourront pas être récupérées.

    Le suivi des stocks est activé par défaut. Vous pouvez modifier ce statut en utilisant la fonction Ajouter/Modifier un produit et en cliquant sur le bouton bascule (ou en utilisant un fichier .CSV et en saisissant « non » dans la colonne de suivi des stocks).

    Current inventory (stocks actuels)

    Les stocks actuels désignent la quantité de chaque produit disponible dans un établissement.

    Cette donnée vous permet de suivre les niveaux de stocks dans Retail POS afin de préserver la fiabilité de vos données de ventes et de réapprovisionnement.

    Les stocks actuels DOIVENT être ajoutés en même temps ou après l’ajout d’un prix fournisseur.

    Pour en savoir plus sur ce processus, consultez le guide Ajout de stocks.

    Re-order point (point de réapprovisionnement)

    Le point de réapprovisionnement sert à la création d’un bon de commande.

    Vous pouvez ajouter rapidement à un bon de commande tous les produits dont le niveau de stocks est inférieur ou égal au point de réapprovisionnement.

    Ceci n’est PAS une fonctionnalité de réapprovisionnement automatique. 

    Les points de réapprovisionnement ne se déclenchent que s’il n’y a pas de commandes de stock ou de transferts ouverts ou en attente pour cette UGS.

    Vous devez définir quelle quantité minimale de stocks déclenche le point de réapprovisionnement du produit.

    Par exemple, lorsqu’un produit atteint un niveau de stocks de 5 unités (ou moins), la fonction de point de réapprovisionnement permet d’ajouter le produit à un bon de commande.

    Re-order quantity (quantité de réapprovisionnement)

    La quantité de réapprovisionnement sert à la création d’un bon de commande.

    Elle détermine la quantité à commander pour un établissement lorsque la quantité en stock d’un produit est inférieure ou égale au point de réapprovisionnement.

    Ceci n’est PAS une fonctionnalité de réapprovisionnement automatique.

    La quantité de réapprovisionnement doit être définie comme la quantité que vous souhaitez commander à nouveau pour un produit lorsqu’il atteint le point de réapprovisionnement.

    Markup (%) (marge (%)) La marge (%) peut être utilisée pour calculer le prix de détail selon un pourcentage spécifique de marge appliqué au prix fournisseur.

    Elle est également calculée automatiquement si un prix de détail est défini manuellement.

    La marge doit être saisie sous la forme d’un pourcentage (%) et non d’une valeur en dollars ($).

    Si vous souhaitez ajouter une valeur en dollars fixe à vos produits, vous devrez l’ajouter au prix de détail.

    Composite products (produits composés)

    Un produit composé permet aux marchands de proposer des offres spéciales de plusieurs produits regroupés sous la forme d’un seul produit.

    Cela simplifie l’ajout des produits à l’écran de ventes et la création de rapports sur les performances de ces produits.

    Les stocks de chaque produit standard appartenant à un produit composé sont modifiés au fur et à mesure que ce produit composé est vendu ou déplacé.

    Un produit composé comprend plusieurs produits standard (composants) regroupés en un seul produit (composite).

    Pour créer un produit composé, vous devez d’abord créer les composants en tant que produits standard.

  •   Remarque

    Si vous disposez d’une plateforme Lightspeed eCom, Shopify, BigCommerce ou WooCommerce, nous vous recommandons vivement d’intégrer et d’importer vos produits dans Retail POS AVANT de créer et de modifier tout produit dans Retail POS.

    Après l’importation initiale de vos produits depuis la plateforme de commerce électronique, Retail POS devient le système d’enregistrement et le point principal de gestion des produits.

    Si vous disposez de produits supplémentaires vendus en boutique mais pas en ligne, ceux-ci peuvent être ajoutés dans Retail POS à tout moment en utilisant la fonction Ajouter un produit ou en important un fichier CSV ou XLSX.

    Nous vous recommandons d’utiliser Lightspeed eCom pour vendre en ligne. Si vous avez une boutique Shopify, BigCommerce ou WooCommerce, vous pouvez également les intégrer à Retail POS.

    Voici les informations nécessaires à la vente en ligne de vos produits.

    Cliquez sur le nom du champ pour accéder rapidement à : Description, Alias, Téléverser des images.

    Nom du champ Description Informations requises
    Description (description) Lorsque vous intégrez une plateforme de commerce électronique, cette description est celle que voit votre clientèle.

    Elle peut être composée de lettres, de chiffres et de symboles.

    Handle (alias)

    L’alias est essentiel pour l’intégration de commerce électronique Shopify.

    Il associe les produits dans Retail POS et Shopify pour faire en sorte que les informations des produits soient correctement synchronisées.

    Shopify utilise également l’alias pour former l’URL du produit, qui constitue une partie de votre référencement.

    L’alias est différent de l’UGS et DOIT être identique dans Retail POS et Shopify.

    Vous devez importer tous les produits existants de Shopify vers Retail POS, puis traiter Retail POS comme le système d’enregistrement principal pour créer les futurs produits (et les ajouter à Shopify). 


    Si vous ajoutez des produits individuellement depuis la page Ajouter un produit, l’alias est automatiquement généré par Retail POS et ne sera pas visible ou modifiable.

    Si vous utilisez un fichier CSV ou XLSX pour importer vos produits en lot, le champ d’alias est visible.

    Lors de l’ajout de produits à variantes, le nom et l’alias DOIVENT être les mêmes pour toutes les variantes : c’est ce qui permet à Retail POS de reconnaître que les produits sont des variantes de la même famille.

    Si vous ne créez pas de produits à variantes, mais que vous utilisez un fichier CSV ou XLSX pour ajouter vos produits, nous vous conseillons de laisser le champ d’alias vide.

    Pour optimiser le référencement, votre alias ne doit pas être constitué de mots condensés tels que « T-shirttigre ». Chaque mot doit être séparé par un trait d’union, pour donner par exemple « T-shirt-tigre ».

    Upload Images (téléverser des images)

    Les images sont la représentation visuelle de vos produits et sont visibles par les caissiers sur la page des produits, dans les recherches de produits et sur les touches rapides de produits de l’écran de ventes.

    Ce sont également les éléments qui seront synchronisés avec la plateforme d’intégration de commerce électronique de votre choix pour représenter visuellement vos produits dans l’interface client.

    Pour en savoir plus sur les règles de synchronisation des images, consultez les articles traitant de Lightspeed eCom, BigCommerce, WooCommerce et Shopify.

    Les images peuvent être aux formats .jpg, .png, et .gif.

    Elles doivent être ajoutées à un produit dans Retail POS.

    Pour les produits à variantes, des images individuelles peuvent être ajoutées pour chaque variante.

Renseignements supplémentaires

Importation de produits individuels
Importation de produits en lot

Cet article vous a-t-il été utile?

Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 1